Tous ceux qui ont un peu la fibre technologique se sont déjà demandé pourquoi ouvre-t-on encore nos portes avec une simple clé. Ce ne sont pas les solutions alternatives qui manquent, entre l’empreinte biométrique et la lecture de l’iris, choses que l’on voit surtout dans les films. Ce qu’on voit un peu plus souvent dans la vraie vie, ce sont les cartes magnétiques et badges porte-clés qui déverrouille les portes dans les entreprises et bâtiments publics. A la maison, il n’y a guère que la traditionnelle clé qui ouvre et ferme les portes. Pratique car le coût de fabrication est faible et parce qu’elle ne tombe pas en panne, la clé peut aussi être perdue et être copiée pour satisfaire les cambrioleurs. Avec Okidokeys, la startup OpenWays arrive dans le marché prometteur et étroitement lié à la domotique qu’est la serrure connectée pour portes d’entrée, que ce soit pour un logement personnel ou pour ouvrir une chambre d’hôtel.

Une serrure connectée pour protéger sa maison

Okidokeys clé serrure connectéeLe principe est simple : installer la serrure intelligente (qui se lie à la fermeture déjà en place) et utiliser l’application mobile (compatible Android et iOS, nécessite le Bluetooth 4.0). Exit déjà les propriétaires de Windows Phone et ceux qui rentrent souvent le soir avec la batterie à plat, même s’il existe d’autres solutions pour ouvrir les portes connectées. La connexion entre le smartphone et la e-serrure se fait de manière sécurisée puisque les échanges sont chiffrés, impossible donc (en théorie) d’ouvrir la porte du voisin qui dispose du même appareil.

Une option sonnette connectée permet aussi de lire des tags RFID et de communiquer en NFC avec un smartphone.

Un bracelet connecté, équipé d’une puce RFID, pourrait être porté par un enfant qui ne risquerait plus de perdre ses clés de maison. Mieux, en cas de perte du bracelet, il suffira de le désactiver pour ne pas risquer la visite d’un cambrioleur. Cette gestion des droits peut également s’appliquer aux visiteurs réguliers et autorisés : femme de ménage, baby sitter, artisan et même locataires d’un logement de vacances. Il est aussi possible d’utiliser une carte (format carte de crédit) pour palier au téléphone vide de batterie.

La version la plus évoluée, donc la plus chère, s’intègre au coeur de la domotique installée dans la maison ou l’appartement. Il faudra, pour ce pack, compter 450€ par porte à sécuriser.

La gestion des accès et l’historique des ouvertures de portes peut se faire via une interface web ou avec l’application mobile dédiée.

Okidokeys application gestion clé serrure connectée

La solution manque encore d’homogénéité mais des normes apparaitront dans un futur proche pour faire le bon choix du matériel. Cette serrure connectée a déjà convaincu des milliers d’hôtels qui, en plus des cartes RFID, peuvent séduire les clients les plus technophiles qui aiment sortir leur smartphone pour une action de ce genre.

Plus d’informations sur le site Okidokeys ~ okidoki

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here