Alors que les montres connectées ont absolument besoin d’un smartphone à proximité pour fonctionner (comprendre par là envoyer des alertes et notifications), le Projet Neptune est une montre connectée autonome puisqu’elle dispose de ses propres puces de communication réseau.

On peut trouver ça d’une telle évidence que l’on se demande aussi pourquoi les constructeurs n’ont pas déjà planché sur le sujet. Les montres connectées actuelles ne sont qu’une extension du smartphone et on attend avec hâte une montre connectée autonome, pleinement capable de fonctionner sans être liée à un périphérique type smartphone, tablette ou ordinateur. Bien sûr, à part la miniaturisation des composants, il reste le problème du très petit écran qui devient impossible à utiliser, surtout pour le clavier.

Le Projet Neptune est un bracelet doté d’un écran tactile de 2,4 pouces qui intègre une puce 3G pour la connectivité à internet, la pièce essentielle d’un objet connecté autonome. Si la diagonale du cadran de la montre Neptune semble petite par rapport aux smartphones actuels qui dépassent facilement les 5 pouces, il faut se remettre en mémoire que le premier iPhone disposait d’un écran de 3,5 pouces et que le concepteur du Projet Neptune a prévu un écran additionnel de 5 pouces, connecté en Bluetooth, pour l’utilisation plus confortable du périphérique.

Sa batterie est endurante (810mAh, le double d’une LG G Watch R) et sa compatibilité réseau est très large : GSM / GPRS / EDGE 850, 900, 1800 et 1900 ; UMTS / HSPA+ / WCDMA 850, 1700, 1900 et 2100.

C’est pour quand ?

Si l’objectif de la montre vraiment connectée est une évidence, pourquoi n’existe-t-elle pas encore sur le marché ? La difficulté majeure est de faire rentrer toute cette technologie dans un bracelet aussi petit et élégant qu’une montre. De plus, ces capteurs consommant de l’énergie, il faut également prévoir une batterie suffisamment endurante pour tenir plus que quelques heures.

Le Projet Neptune Pine n’est pas la seule idée du genre, ces initiatives pullulent sur Kickstarter et le prix annoncé serait de 800 dollars, une petite fortune qui ne va pas dans le sens des montres bon marché que l’on aurait imaginé !

Quoi qu’il en soit, la montre « vraiment connectée » est l’évolution logique des modèles actuels et devrait débarquer chez les constructeurs d’électronique grand public dans les années à venir. A terme, c’est la miniaturisation du smartphone sous forme de montre qui sera attaché à nos poignets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here